L’étude, menée auprès de 29 couples québécois, soutient l’efficacité préliminaire de l’intervention pour réduire les symptômes d’anxiété et de dépression, augmenter la qualité de vie, et renforcer la relation de couple des hommes et des femmes qui y participent. Nous poursuivons nos travaux pour établir l’efficacité de cette nouvelle intervention.
Pour en savoir plus :
Virginie Arpin, Audrey Brassard, Sawsane El Amiri & Katherine Péloquin
(2019): Testing a New Group Intervention for Couples Seeking Fertility Treatment: Acceptability
and Proof of Concept, Journal of Sex & Marital Therapy, DOI: 10.1080/0092623X.2018.1526836