D’autres études sont présentement en cours au laboratoire. Voyez comment vous pouvez y participer.

Étude en collaboration avec la CCCF

  • Pourquoi réalisons-nous cette étude ? +

    Le Laboratoire d’étude du couple travaille en étroite collaboration avec la Clinique de consultation conjugale et familiale (CCCF) Poitras-Wright, Côté, pour mener une étude auprès des couples qui entreprennent une démarche de thérapie conjugale. Les clients des psychologues de la CCCF sont donc invités à compléter des questionnaires en vue de mieux comprendre les aspects psychologiques liés à la thérapie conjugale. Cette étude permet aussi de développer des connaissances en ce qui a trait aux types d’interventions appropriées selon les clients.

  • Qui peut participer ? +

    Les couples (18 ans et plus) qui sont suivis par un psychologue de la CCCF. Le recrutement s’effectue par l'entremise du psychologue de la CCCF.

  • Comment participer ? +

    Participer

  • 1

Mon histoire, mon bien-être

  • Pourquoi réalisons-nous cette étude ? +

    Katherine Péloquin est membre du Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS). Ce regroupement de chercheurs québécois tente de mieux cerner les conséquences des agressions sexuelles et des problèmes conjugaux sur le bien-être psychologique des Québécois. Nos travaux montrent que les répercussions de ces problèmes sur différentes sphères de vie peuvent être importantes, bien que plusieurs individus ne rapportent aucune séquelle à long terme. Il semble que différents facteurs individuels et interpersonnels puissent expliquer ces différences entre les individus. Le CRIPCAS vise donc à identifier et à mieux comprendre ces facteurs.

  • Quel est le but de l’étude ? +

    Cette étude s’intéresse à l’expérience de l’ensemble des adultes québécois en ce qui a trait à leur historique personnel et conjugal ainsi qu’à leur bien-être psychologique et physique. Elle vise à peindre un portrait détaillé de la population québécoise et à comparer les individus qui rapportent un historique d’agression sexuelle et/ou de problèmes conjugaux, et les individus qui ne rapportent pas de telles expériences.

  • Qui peut participer ? +

    Les individus québécois âgés de 18 ans ou plus
  • Qu’est-ce que la participation à l’étude implique ? +

    • Compléter des questionnaires en ligne (plateforme web sécurisée)
    • Les questionnaires portent sur différents aspects du bien-être personnel actuel (ex. satisfaction de vie, adaptation au stress, fonctionnement conjugal) et de l’histoire personnelle (ex. historique familial).
    • Durée de participation : 20 à 30 minutes
  • Comment participer ? +

    Cette étude a été approuvée par le comité d’éthique de l’Université de Montréal. Elle est financée par l’organisme subventionnaire provincial FRQSC (Le Fonds de recherche du Québec sur la société et la culture).

  • 1