Genesse, D., Bécotte, K., Brassard, A., Purcell-Lévesque, C., & Péloquin, K. (Sous presse). L'expérience psychologique masculine et féminine de l'infertilité: Différences et similitudes. Revue canadienne de santé mentale communautaire.

2018

 Purcell-Lévesque, C., Brassard, A., Carranza-Mamane, B., & Péloquin, K. (2018- Publication en ligne). Attachment and sexual functioning in women and men seeking fertility treatment and their partners. Journal of Psychosomatic Obstetrics ? Gynecology.

 Sauvé, M.S.Péloquin, K., & Brassard, A. (2018- Publication en ligne). Moving forward together, stronger, and closer: An interpretative phenomenological analysis of marital benefits in infertile couples. Journal of Health Psychology.

 Péloquin, K., Byers, E.S., Callaci, M., & Tremblay, N. (2018- Publication en ligne). Sexual portrait of couples seeking relationship therapy. Journal of Marital and Family Therapy.

 Péloquin, K., Brassard, A., Arpin, V., Sabourin, S., & Wright, J. (2018). Whose fault is it? Blame predicting psychological adjustment and couple satisfaction in couples seeking fertility treatment. Journal of Psychosomatic Obstetrics and Gynecology, 39(1), 64-72.

2017

 Burns, W.Péloquin, K., Sultan, S., Moghrabi, A., Marcoux, S., Krajiovic, M., Sinnett, D., Laverdière, C., & Robaey, P. (2017). A 2-year dyadic longitudinal study of mothers' and fathers' marital adjustment when caring for a child with cancer. Psycho-Oncology, 26, 1660-1666.

Chapitres de livre

 Brassard, A., Lussier, Y., Lafontaine, M.-F., Péloquin, K., & Sabourin, S. (2017). L'attachement dans les relations de couple. Dans Y. Lussier & S. Sabourin (Éds), Les fondements de la psychologie du couple (pp 53-86). Québec, QC: Presses de l'Université du Québec.

 Gabbay, N., Lafontaine, M.-F., Péloquin, K., Flesh, J.L., & Fitzpatrick, J. (2017). Le fonctionnement conjugal au sein des dyades de même sexe. Dans Y. Lussier & S. Sabourin (Éds), Les fondements de la psychologie du couple (pp 455-480). Québec, QC: Presses de l'Université du Québec.

 Lafontaine, M.-F., Greeman, P.S., Péloquin, K., Bélanger, C., & Nouwen, A. (2017). La vie conjugale et la maladie: Douleur chronique, diabète et problèmes coronariens. Dans Y. Lussier & S. Sabourin (Éds), Les fondements de la psychologie du couple (pp 513-546). Québec, QC: Presses de l'Université du Québec.

2016

 Tougas, C.Péloquin, K., & Mondor, J. (2016). Romantic attachment and perception of partner support to explain psychological aggression perpetrated in couples seeking couples therapy. Couple and Family Psychology: Research and Practice, 5, 197-211.

 Martin, J., Péloquin, K., Vachon, M.-F., Duval, M., & Sultan, S. (2016). Conjugal resilience in couples with a child facing stem cell transplantation for cancer treatment. International Journal of Qualitative Studies on Health and Well-being, 11, 32423.

 Lafontaine, M.-F., Guzman-Gonzalez, M., Péloquin, K., & Levesque, C. (2016- Publication en ligne). I am not in your shoes: Low perspective taking mediating the relation among attachment insecurities and physical intimate partner violence in Chilean university students. Journal of Interpersonal Violence.

2015

 Daspe, M.-E., Sabourin, S., Lussier, Y., Péloquin, K., & Wright, J. (2015). Is the association between sexual satisfaction and neuroticism in distressed couples curvilinear? Couple and Family Psychology: Research and Practice, 4, 92-105.

 Kowal, J., McWilliams, L.A., Péloquin, K., Wilson, K.G., Henderson, P.R., & Fergusson, D. (2015). A. Adult attachment insecurity predicts responses to interdisciplinary treatment for chronic pain. Journal of Behavioral Medicine, 38, 518-526.

2014

 Péloquin, K., Brassard, A., & Purcell-Lévesque, C. (2014). Profils d'adaptation psychologique et conjugale des couples suivis en traitement de fertilité. Psychologie Québec, 31, 29-31.

 Brassard, A., Darveau, V., Péloquin, K., Lussier, Y., & Shaver, P.R. (2014). Childhood sexual abuse, adult attachment, anger management, and intimate partner violence in a clinical sample of men. Journal of Aggression, Maltreatment, and Trauma, 23, 683-704.

 Martin, J., Péloquin, K., Flahault, C., Muise, L., Vachon, M.-F., & Sultan, S. (2014). Vers un modèle de la résilience conjugale des parents d'enfants atteints par le cancer. Psycho-Oncologie, 8, 222-229.

 Péloquin, K., Bigras, N., Brassard, A., & Godbout, N. (2014). Perceiving that one's partner is supportive moderates the association between attachment avoidance and psychosexual variables. Canadian Journal of Human Sexuality, 23, 178-188.

 Vaillancourt-Morel, M.-P., Godbout, N., Sabourin, S., Péloquin, K., & Wright, J. (2014). Les séquelles conjugales d'une agression sexuelle vécue à l'enfance ou à l'adolescence. Carnet de Notes sur les Maltraitantes Infantiles, 3, 21-41.

 Péloquin, K., Brassard, A., Lafontaine, M.-F., & Shaver, P.R. (2014). Sexuality examined through the lens of attachment theory: Attachement, caregiving, and sexual satisfaction. Journal of Sex Research, 51, 561-576.

2013

 Péloquin, K., & Brassard, A. (2013). L'infertilité: une réalité sociale et conjugale sur laquelle il faut se pencher. Dans Les nouvelles réalités de couple, Cahier Recherche et pratique, Ordre des psychologues du Québec, 3, 22-26.

 Lafontaine, M.-F., Gabbay, N., Péloquin, K., Flesch, J.L., & Fitzpatrick, J. (2013). Un survol du vécu amoureux des couples de même sexe. Dans Les nouvelles réalités du couple, Cahier Recherche et pratique, Ordre des psychologues du Québec, 3, 18-20.

 Péloquin, K., Brassard, A., & Bermingham, S. (2013). À qui la faute ? Les répercussions négatives du blâme sur la détresses des conjoints démarche de fertilité. Créons des familles.

 Péloquin, K., Brassard, A., Delisle, G., & Bédard, M.-M. (2013). Integrating the attachment, caregiving, and sexual systems into the understanding of sexual satisfaction. Canadian Journal of Behavioural Sciences, 45, 185-195.

 Daspe, M.-E., Sabourin, S., Péloquin, K., Lussier, Y., & Wright, J. (2013). Curvilinear associations between neuroticism and dyadic adjustment in treatment-seeking couple. Journal of Family Psychology, 27, 232-241.

2012

 Brassard, A., Péloquin, K., Dupuy, E., Wright, J., & Shaver, P.R. (2012) Romantic attachment predicting sexual satisfaction in couples seeking marital therapy. Journal of Sex and Marital Therapy, 38, 245-262.

2011

 Péloquin, K., Lafontaine, M.-F., & Brassard, A. (2011). A dyadic approach to the study of romantic attachment, dyadic empathy, and psychological aggression. Journal of Social and Personal Relationships, 28, 915-942.

2010

 Péloquin, K., & Lafontaine, M.-F. (2010). What are the correlates of infertility-related clinical anxiety? A literature review and the presentation of a conceptual model. Marriage & Family Review, 46, 580-620.

 Péloquin, K., & Lafontaine, M.-F. (2010). Measuring empathy in couples: Validity and reliability of the Interpersonal Reactivity Index for Couples. Journal of Personality Assessment, 92, 146-157.

 Lafontaine, M.-F., Greeman, P.S., & Péloquin, K. (2010). Coup d'oeil sur la douleur chronique, le diabète et la maladie coronarienne. Psychologie Québec, 27, 40-43.

 

Article vedette

Whose fault is it? Blame predicting psychological adjustment and couple satisfaction in couples seeking fertility treatment.

Cette publication parue en 2017 présente les résultats d’une étude réalisée auprès de 279 couples québécois suivis en clinique de fertilité. Elle met en évidence l’importance du blâme dans l’adaptation des couples qui vivent un problème de fertilité. Nos résultats montrent que les hommes et les femmes peuvent se blâmer ou blâmer l’autre pour les difficultés à concevoir du couple, bien que les femmes soient plus enclines à se blâmer pour l’infertilité. Les hommes tout comme les femmes qui se blâment pour ces difficultés présentent davantage de symptômes anxieux et dépressifs. L’homme dont la conjointe se blâme ressent également plus de symptômes anxieux et dépressifs. L’homme qui se blâme dans ce contexte rapporterait aussi une satisfaction conjugale plus faible. Il est possible que de se blâmer soi-même pour les difficultés à concevoir, plutôt que d’en attribuer la faute à des facteurs médicaux/contextuels, soit lié à davantage de détresse psychologique et conjugale via des sentiments de défectuosité, d’impuissance et de culpabilité chez les deux partenaires.

Par ailleurs, lorsque la femme blâme son conjoint pour le problème de fertilité, elle présenterait davantage de symptômes de dépression et les deux partenaires rapporteraient une satisfaction conjugale plus faible. Le fait de blâmer l’autre peut être lié à la colère, le sentiment d’injustice et l’impuissance, lesquels peuvent expliquer une plus grande détresse psychologique ainsi que des difficultés conjugales s’il mène à des frustrations et des conflits au sein du couple.

En somme, nos résultats démontrent que l’adaptation des couples varie en contexte d’infertilité. En effet, le fait de se blâmer ou de blâmer sa/son partenaire pour les problèmes de fertilité peut intervenir au niveau du bien-être psychologique individuel, mais également au niveau de la satisfaction conjugale du couple.

Lire l'article complet